La Martinique

"La Martinique, surnommée l’île aux fleurs, est une île volcanique. La montagne Pelée est l’un des volcans les plus actifs du monde. La banane est la principale production de l’île. Le tourisme a permis à la Martinique de retrouver son dynamisme."
cartemartinique
  • Chef-lieu : Fort-de-France
  • Coordonnées : 14°40 N, 61° O
  • Population : 394000 habitants
  • Superficie : 1128 km2
  • ZEE  : 47000 km2
  • Monnaie : euro
  • Statut : Département et Région d’outre-mer
  • Densité : 349.3 hab/km2

Histoire

Avant d’être « découverte » en 1502 par Christophe Colomb lors de son quatrième voyage, la Martinique était la terre du peuple Kalina plus connu sous le nom de Caraïbe. Elle devint ensuite possession de la France en 1635. Le développement de l’île fut alors fondé sur la mise en place du sinistre commerce triangulaire et l’exploitation séculaire d’esclaves sur les plantations. L’île deviendra Département français en 1946, avant que les martiniquais ne se prononce en 2010 pour la création d’une Collectivité unique (Collectivité Territoriale de la Martinique)  se substituant à la région et au département.
 
Wanakaera (l’île aux iguanes), Matinino (l’île aux femmes), Matinik, Madinina, l’île aux fleurs…ses surnoms sont nombreux mais décrivent tous sa singularité et sa grande beauté.
 
D’origine volcanique, la Martinique est couronnée par la Montagne Pelée qui anéantit l’ancienne capitale de la Martinique, Saint-Pierre, en 1902. Cette ville est aujourd’hui devenue « Ville d’art et d’histoire » et demeure un fleuron du tourisme caribéen. Il y a beaucoup de randonnées à faire et énormément de points d’observation de sa nature luxuriante sur les pentes du volcan. On découvre également dans cette superbe « îles aux fleurs » de splendides  parcs et jardins qui invitent à la promenade et au rêve. Au sud comme au nord, vous trouverez de magnifiques plages et beaucoup d’endroit où Surfer. De nombreux villages de pêche se situant le long des côtes vous offrirons tous les goûts et les arômes d’un pays coloré.
Ici, prenez le temps de vivre et d’apprécier l’univers polychrome de notre histoire et de sa géographie. Surfer par exemple à la presqu’île de la Caravelle le matin, « au pipirit chantant », puis revenez à Fort-de-France pour déguster la vie nocturne du pays…
 

Situation géographique

carte
La Martinique est une île dans les Petites Antilles en Mer des Caraïbes orientale Carte du relief Martiniquais, avec une superficie de 1128 km² (10 fois la superficie de Paris). Comme la Guadeloupe, c’est un département d’outre-mer de la France. Au nord-ouest se trouve la Dominique, au sud Sainte Lucie et au sud-est la Barbade. Comme pour les autres départements d’outre-mer, c’est l’une des vingt-sept régions de France et est une partie intégrante de la République. Le premier Européen à découvrir l’île était Christopher Colomb en 1493. Comme partie intégrante de la France, l’île fait partie de l’Union européenne et sa monnaie est l’Euro. Sa langue officielle est le Français, bien que beaucoup de ses habitants parlent aussi le Créole Martiniquais.
 

Le relief

La Montagne Pelée,un volcan actif Avec superficie totale de 1100 km², La Martinique est la 3ème plus grande île dans les Petites Antilles après Trinidad et la Guadeloupe. Elle s’étend sur 70 km de longueur et 30 km de large. Le point le plus haut est le volcan de la Montagne Pelée (1397m). Les deux dernières phases éruptives majeures sont arrivées en 1902 : l’éruption du 8 mai 1902 a détruit Saint-Pierre et tué 28 000 habitants en 2 minutes. Celle du 30 août 1902 a causé presque 1100 morts, surtout à Morne-rouge et Ajoupa-Bouillon. La côte de la Martiniquaise est difficile pour la navigation des bateaux. La péninsule de Caravelle sépare clairement la côte nord-atlantique et sud-atlantique.
Le nord de l’île est montagneux et très boisé. Il dispose de quatre ensembles de pitons (volcans) et montagnes : le mont Conil à l’extrême Nord, il domine le canal de la Dominique, la Montagne Pelée, un volcan en activité, le Morne Jacob et les Pitons du Carbet, un ensemble de cinq volcans éteints couverts de forêt tropicale humide et dominant de la Baie de Fort de France à 1 196 mètres.
 
La plus haute montagne de l’île, 1397 mètres, est le volcan célèbre de la Montagne Pelée. Sa cendre volcanique a créé et des plages de sable gris et noir au nord (en particulier entre Anse Céron et Anse des Galets), contrastant manifestement avec le sable blanc de la plage des Salines au sud de l’île.
 
Le sud est plus facilement praticable, quoiqu’il présente quelques caractéristiques géographiques impressionnantes. Parce qu’il est plus facile d’y circuler et grâce à ces nombreuses installations hôtelières, le sud reçoit la plus grande partie du flot des touristes. Les plages de la Pointe du Bout, du Diamant, de Sainte Luce, de la région de Sainte Anne et des Salines sont les plus populaires.
 

Le climat

La Martinique se situe dans une zone de climat tropical modéré par les Alizées. Deux saisons divisent l’année : la saison sèche qui s’étend de décembre à avril où le temps est ensoleillé avec des pluies torrentielles occasionnelles et les températures autour de 27°C et la saison humide, de juin à novembre, avec une atmosphère plus lourde, des températures autour de 30°C et de fortes pluies fréquentes.
La température de la mer fluctue entre 26 à 28°C selon le mois. Il fait plus frais dans les montagnes. Des ouragans sont possibles en septembre et octobre, particulièrement sur la côte orientale. Le meilleur moment de visiter est entre décembre et avril.